mardi 30 novembre 2021
frende

Améliorer la participation des jeunes à la conservation de la nature et à l'Agroécologie

L'engagement des jeunes dans la conservation de la nature a souvent été limité par divers biais systémiques et institutionnels qui ont réduit les interventions des jeunes dans la conservation à la plantation d'arbres et souvent en tant que destinataires de l'éducation et de la sensibilisation.

Avec l'émergence du mouvement climatique des jeunes, beaucoup de ces problèmes ont été mis en évidence et les décideurs sont de plus en plus soucieux de fournir un environnement propice où les jeunes sont reconnus comme des parties prenantes et des leaders clés pour façonner l'avenir de l'environnement. IL est donc crucial que les jeunes acquièrent la capacité nécessaire pour assumer les divers rôles et responsabilités de manière plus active et significative à tous les niveaux de développement.

bioversite 1Avec le soutien de Wild Wide Fund for Nature (WWF) à travers le Programme de leadership transformationnel de la jeunesse africaine (AYTLP), et d'autres parties prenantes, JVE est en mesure de se concentrer sur le renforcement du leadership transformationnel des jeunes dans la conservation de la nature et de soutenir grandement l'agenda de la jeunesse aux niveaux local, régional et international ouvrant ainsi la voie à la création des espaces où la participation des jeunes au développement est significative et tout aussi appréciée qu'avec les autres parties prenantes.

 Lier la conservation de la biodiversité et l'agroécologie

bioversite 2

Dans un effort continu vers l'action climatique et le développement durable, JVE s'est efforcé au cours de 2020 de mobiliser les acteurs autour de l'agroécologie, une intervention basée sur la nature pour la conservation des écosystèmes. Cela a mis en évidence les problèmes clés du secteur agricole qui ont un impact considérable sur les écosystèmes naturels et la biodiversité. Ces problemes, notamment la dégradation des ressources naturelles et la perte de production agricole, laissent les communautés vulnérables face aux impacts du changement climatique. A l'occasion du dialogue multi-acteurs tenu dans le Grand Kloto, dans la région des Plateaux du Togo sous le thème « Votre Avenir, Votre Climat », JVE a saisi l'occasion d'organiser un échange intergénérationnel entre les étudiants et les autorités locales, chefs traditionnels et acteurs clés présents. Prenant note de partager des idées clés sur la Décennie des Nations Unies pour l'agriculture familiale (2019 - 2028), la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes (2021 - 2030) et l'Année Internationale des fruits et légumes (2021), ainsi que la nécessité de soutenir le Nouveau pacte pour la nature et l’ homme. Les participants sont convenu de la nécessité vitale d'agir  en faveur de la conservation des écosystèmes uniques du Grand Kloto et s'appuyer sur le grand potentiel de la région en termes de biodiversité riche, de terres fertiles et de présence des partisans et acteurs de l'agroécologie.

Engagement des Jeunes

bioversite 3

Pour soutenir les efforts de transition du Togo vers l'agroécologie, JVE a placé l'engagement des jeunes au centre des actions dans les différentes régions du Togo, reconnaissant le potentiel inexploité des jeunes.

Plusieurs collégiens, jeunes agriculteurs et jeunes du village ont participé au dialogue. L'objectif principal était d'éduquer et d'informer pour des actions immédiates et ultérieures en tant qu'ambassadeurs du changement dans la région de Grand Kloto. Des discussions ciblées avec les groupes d'étudiants et les jeunes ont révélé une grande sensibilisation et connaissance des questions sur la nature et le climat. Cependant, ceux-ci ne savaient pas comment ils pouvaient s'engager activement avec les autorités locales et participer à des actions significatives qui pourraient éventuellement leur bénéficier et à leur environnement. Il est essentiel de combler les écarts générationnels de leaders. Par conséquent, les participants au dialogue ont été invités à prendre des engagements en fonction de leurs rôles et responsabilités sur ce qu'ils apporteront ainsi que leurs besoins en termes de soutien des autres groupes. Des présentations de ces réflexions dont celles des jeunes ont été prises en considération avec l'accord que les acteurs s'efforceront de créer des synergies d'action et d'être plus redevables envers leurs homologues si le développement durable devait être atteint.

L'AYTLP soutiendra la création de plateformes et d'espaces similaires pour les jeunes au Togo et en Afrique afin de partager des pratiques et des connaissances autour des questions d'agroécologie et de conservation de la nature et de la biodiversité.

 Le mouvement agro-écologique au Togo

Cela fait maintenant près de 5 ans que JVE mène la campagne Agroécologie pour l'action climatique (A4CA) suscitant un grand intérêt parmi les parties prenantes et le gouvernement dans la transition du Togo vers l'agroécologie. De nombreux efforts menés par la société civile ont également porté des fruits avec leur engagement dans l'élaboration de la Stratégie nationale pour l'agroécologie et l'agriculture biologique; un pas dans la bonne direction.

La mobilisation des parties prenantes menée par JVE a donné d'excellents résultats en rassemblant plus de 200 parties prenantes de différents domaines du secteur avec une grande influence et un grand intérêt et qui bénéficient grandement du secteur agricole. Cela s'est fait grâce à des efforts continus de sensibilisation et de sensibilisation ainsi qu'à des partenariats et à des réseaux qui se sont mis en place dans les efforts de divers acteurs de l'agroécologie, des groupes communautaires, notamment des agriculteurs, des groupes de femmes et des associations, des groupes de jeunes offrant une plateforme d'échange et de dialogue avec le gouvernement, des agences nationales et internationales, les universités, le secteur privé et partenaires financiers.

bioversite 4

Le premier dialogue politique agroécologique organisé par JVE a confirmé les voix des communautés qui ont demandé le soutien des différentes parties prenantes pour assurer une transition en douceur et la résilience des communautés face au changement climatique. Pour cela, des actions concrètes et cohérentes vers la transition ont été requises de la part des différentes parties prenantes afin d'harmoniser la stratégie et de créer des partenariats forts qui permettront d'assurer l'atteinte de l'objectif principal.

Dans tout cela, les jeunes restent les principaux contributeurs et un pont pour garantir que les connaissances autochtones et les pratiques respectueuses de la nature sont transmises à la prochaine génération.

DERNIÈRES PHOTO

A PROPOS DE NOUS

newsflash

JVE est la plus grande organisation panafricaine de jeunesse.
2001: Date de création, 
42 Branches locales au Togo,
28 Représentations Nationales en Afrique 
Plus de 50.000 membres.

NOUS CONTACTER

BP 8823, 131, rue Ofe, Tokoin Casablanca, Lomé

secret.jve@gmail.com
Tél: +228 22200112
Tél: +228 90220756

COMPTEUR

041993
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine semaine
Ce mois
Mois passé
Tout
10
147
157
40716
4644
5452
41993

SUIVEZ-NOUS

NEWSLETTER

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

©2021 JVE INTERNATIONAL TOGO