mardi 30 novembre 2021
frende

GNIVE, un village en transition écologique

Dans les communautés togolaises l’utilisation de la biomasse comme combustible à usage domestique occupe plus de 90% des énergies traditionnelles. Or l’utilisation de ces bioénergies en rapport avec les systèmes de cuisson traditionnelles des communautés rurales du pays engendre des conséquences considérables sur l’environnement, la santéainsi que les conditions économiques de la société.

Face à ces problèmes, émerge une nouvelle technologie de cuisson amélioréAdokpo Toxèplus adaptée écologiquement et très efficace, vulgarisé par l’ONG jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE) dans le cadre de son projet PACED.

Situé à 5 km de la ville de Vogan chef lieux de la préfecture de Vo dans la région maritime, tout le village GNIVE autres fois grand consommateur de bois énergie, bénéficie d’une centainefoyers améliorés à boisconçu dans le but de réduire la pression sur les espèces ligneuses et favoriser un bien-être sanitaire à la population par l’éradication de l’intoxication par les fumées lors des cuissons.

De plus, pour combler les déficits ligneux occasionnés par les anciens pratiques, l’ONG JVE dote le village de jeunes plants afin de faire de cette communauté un village vert,sain et surtout un village « sans fumé ».

Pour le chef du village, l’initiative est d’une grandeur infinie, riche et très salvatrice. Dans une de ces déclarations, il affirme : « nos femmes vivent des moments très difficile depuis des années lors de la cuisson. Elles ont des difficultés dans le ramassage des bois, elles ont les larmes aux yeux et des écoulements nasalslors de la cuisson et surtout on enregistre une forte température dans la cuisine lors des cuissons. Mais avec l’arrivé du foyer Adokpo Toxè on remarque une grande amélioration dans tous les sens (…) nous acceptons à faire de GNIVE un village sain. Nous continuerons autant que nous le pouvons à planter et entretenir les plantes mise en terre pour le bien de ce village. Merci JVE, merci au Directeur »

Pour les femmes de ce village, fini le stress et tous les problèmes auxquels elles font face.

Marie ASSIONBO, la présidente de la coopérative initiée par JVE dans le village confirme : « toutes les femmes de ce village sont trop contente de ce foyer et nous allons tous l’avoir dans nos maisons non seulement pour réduire l’utilisation du bois et faire vite cuir des repas à nos maris mais nous feront également de gros foyers pour nos marmite d’huile afin d’éviter au maximum la fumée dans nos cuisines. Nous allons planter partout sur nos pistes rurales et dans nos maisons pour que dans 10 ans nos enfants ne souffrent plus comme nous »

En somme, à travers le projet PACED de JVE le village GNIVE prend la voie d’un villageécologique à travers l’utilisation des foyers améliorés et le reboisement communautaire dans lequel s’est engagé la communauté

DERNIÈRES PHOTO

A PROPOS DE NOUS

newsflash

JVE est la plus grande organisation panafricaine de jeunesse.
2001: Date de création, 
42 Branches locales au Togo,
28 Représentations Nationales en Afrique 
Plus de 50.000 membres.

NOUS CONTACTER

BP 8823, 131, rue Ofe, Tokoin Casablanca, Lomé

secret.jve@gmail.com
Tél: +228 22200112
Tél: +228 90220756

COMPTEUR

042000
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine semaine
Ce mois
Mois passé
Tout
17
147
164
40716
4651
5452
42000

SUIVEZ-NOUS

NEWSLETTER

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

©2021 JVE INTERNATIONAL TOGO